03 23 70 79 60

TEST - NOKTA SIMPLEX+ DISQUE Circ.28cm

TEST - NOKTA SIMPLEX+ DISQUE Circ.28cm
Les + :
- Réactif et performant
- Excellente qualité de fabrication
- Excellente ergonomie du boitier de commande
- Très facile a utiliser
- Alimentation lithium/ion
- Etanche IP68
- Très robuste
- Canne téléscopique très bien conçue
- Casque sans fil disponible en option
- Rapport qualité/prix très attractif
 
Les - :
- Manque de maniabilité/un peu lourd 1,42kg
- Pas de disque optionnel disponible
- Multiton sur 3 tons seulement
INTRODUCTION :

Nokta Makro est une société Turque basée a Istanbul et créée en 2001 qui compte de nombreux détecteurs de métaux à son catalogue, dont le petit dernier sorti en 2019, le Simplex+.

A un prix de 300€, le Simplex+ est le détecteur d'entrée de gamme de la gamme Nokta. L'objectif pour Nokta est notamment de concurrencer la série Garret Ace qui est un best seller sur ce segment
des détecteurs "petit budget" qui s'adresse plutôt aux débutants ou aux pratiquants occasionnels.
Mais pour Nokta, petit budget ne veut pas dire détecteur au rabais, on va voir dans ce test que ce Simplex+ dispose de caractéristiques normalement présentes sur des modèles beaucoup plus chers.

Quelques précisions avant de commencer le test proprement dit :

Tout d'abord côté électronique, le Simplex+ fonctionne sur une fréquence de 12kHz, c'est une fréquence intermédiaire qui permet d'obtenir un bon compromis en performance sur les cibles de petite et de grande taille.

Côté disque de détection, le Simplex+ est équipé d'un disque de 28cm, plutôt de grande taille donc. Il n'y a actuellement pas d'autre disque en option disponible pour le Simplex+.

A noter que la version du Simplex+ testée ici est celle à 300€ sans le casque sans fil. Ce casque sans fil est disponible moyennant un supplément de 100€.  
1) NOKTA SIMPLEX+ / PREMIERES IMPRESSIONS :

Ouverture du carton, tout est parfaitement rangé à l'intérieur, impeccable.
Le montage est très rapide, pas de souci. Ensuite, il faut charger la batterie lithium ion, compter 3h.
A propos de la batterie lithium/lion, c'est une très bonne idée de Noka d'en avoir equipé le Simplex+ car c'est beaucoup plus fiable et léger qu'un système a piles, ce n'est pas par hasard que tout
nos téléphones portables et autres smartphones sont alimentés par des batteries lithium/ion, donc bien joué Nokta.

Ce qui frappe avec le Simplex+, c'est la grande qualité de fabrication, que ce soit au niveau de la canne téléscopique ou du boitier de commande. Par exemple les boutons du boitier sont caoutchoutés ce qui demande  
d'appuyer assez fort pour les activer. Cela évite les déclenchements intempestifs qui arrivent très souvent avec des touches trop sensibles, ce qui a pour conséquence de dérégler le detecteur sans qu'on s'en rende compte .
Pas de souci de ce coté là avec le Simplex+.

Autre exemple du souci du détail, non seulement l'écran du Simplex+ est rétroéclairé, mais les boutons le sont aussi.
Ce n'est par exemple pas le cas avec l'Equinox , un détecteur pourtant beaucoup plus cher dont l'écran est rétroéclairé mais dont les boutons ne le sont pas, ce qui ne facilite pas les choses quand on veut changer un réglage dans l'obscurité.

Autre gros plus, le Simplex+ est étanche. Cela veut dire que le Simplex+ pourra affronter les pires conditions en extérieur ; pluie, boue, etc. Il sera d'autre part très facile a nettoyer, pas de problème avec les passages d'éponge intensifs .
A ce sujet proposer un détecteur avec une protection IP68 à 300€ , c'est assez exceptionnel dans le paysage de la détection de loisir.

Bon il est temps de démarrer le Simplex+. L'ergonomie des commandes est très bonne, on est à l'aise en quelques minutes, ceci sans même lire la doc utilisateur, c'est bien engagé. Bien sur il faudra quand même lire cette doc pour maitriser les détails de fonctionnement.

Le Simplex+ dispose de 4 modes de détection : All Metal, Field, Park, Beach.

Dans ce test, j'ai surtout utilisé le mode Park qui offre une audio "classique" proche du XP Goldmaxx pour ceux qui connaissent, avec 2 tons medium/aigu pour les non ferreux et un troisème ton grave en arrière plan. Ce type d'audio a largement fait ses preuves sur le terrain, donc là encore bonne pioche du coté Nokta.

Le mode Field lui est typé "pitch" avec des réponses en monoton "canard" style Tesoro Redoutable. Le mode All Metal a peu d'intérêt et le mode Beach est lui a réserver à la prospection de plage de bord de mer.
 
Pour le reste, il y a tout les réglages nécessaires pour une utilisation optimale sur le terrain, les réglages usine sont excellents, nul besoin d'entrer dans des menus interminables pour être à l'aise avec le Simplex+.

Passons maintenant à quelques balayages détecteur en main sur la pelouse derrière chez moi. Là, par contre, c'est un peu moins bien, on ressent une certaine inertie du détecteur, c'est un peu lourd quand on vient du Deus.
Passage à la balance pour vérifier cela, le Simplex+ détecteur complet avec protège disque pèse 1,42kg, clairement on trouve plus léger sur le marché. Le disque de 28cm lui s'affiche à 540g, 480g sans protège disque.
Le boitier électronique est à 380g. En fait le manque de maniabilité du Simplex+ vient surtout du poids élevé du disque 28cm. Dommage, ceci dit cette maniabilité reste tout de même correcte, mais il faudra éviter les très longues sorties avec ce Simplex+.

2) SIMPLEX+ / TESTS DE PROFONDEUR SUR BACS DE TERRE :
Les test est très simple et fiable, il s'agit de bacs remplis de terre tassée sous lesquels est placée une monnaie. Il suffit de balayer le disque au dessus du bac pour voir si le détecteur est capable de ressentir la monnaie. Pour chaque cible, l'épaisseur de terre a été choisie de manière à pousser le détecteur à ses limites.

Il y a un premier bac avec une 10C Nap3 sous 30cm de terre tassée qui permet d'évaluer la capacité du détecteur/disque a repérer une grosse monnaie en profondeur, sachant qu'à cette profondeur on est en limite de détection pour un détecteur VLF, ceci quelle que soit la marque.

L'autre bac avec une petite monnaie en bronze de 2g sous 15cm de terre permet d'évaluer le détecteur/disque sur une petite monnaie. Là aussi on est en limite de detection pour un VLF.

10C Nap3 sous 30cm de terre dans un bac :

Le Simplex+ obtient des résultats similaires au Deus HF 22 réglé sur 14kHz ou bien à l'Equinox, à savoir un signal faible mais net en limite de détection, que ce soit en mode Field ou Park.
Je préfère quand même le mode Park et son multi ton 3 tons qui émet sur ce test un léger son aigu permettant de   reconnaitre une conductivité élevée, typique d'une grosse monnaie en profondeur.
En Field, toutes les cibles sonnent avec la même tonalité c'est nettement moins informatif à mon avis.   
 
Petite monnaie bronze 2g sous 15cm de terre dans un bac :

Le Simplex+ détecte bien la petite monnaie mais le signal est moins net que le Deus HF 22 ou l'Equinox. Cela vient probablement de la fréquence relativement basse de 12kHz du Simplex+ qui commence à trouver ses limites sur les petites et très petites cibles. Clairement le Simplex+ ne pourra pas concurrencer en recherche de petites cibles au milieu des ferreux des détecteurs spécialisés qui tournent à 18, 30kHz, voire plus (Deus HF et autres).

Donc globalement pas de mauvaise surprise sur ces tests, le Simplex+ obtient de bons résultats et il est notamment très bon dans la recherche de moyennes/grosses cibles en profondeur.

Il n'y a plus qu'à confirmer tout ça sur le terrain.

3) SIMPLEX / TESTS TERRAIN :

Temps total passé sur le terrain : env 5h
 
3.1) Test en bois :
 
C'est un endroit où je viens systématiquement tester chaque nouveau détecteur. Pourquoi ?
C'est parce que ce bois saturé en petit ferreux est un terrain très difficile pour les détecteurs.
Si un détecteur arrive a passer à cet endroit je sais qu'il passera partout ailleurs, qui peut le plus peut le moins.

J'essaie vite fait les 2 modes Field et Park. Comme sur les bacs de test je préfère le mode Park avec son multiton 3 tons assez proche du Goldmaxx / Deus. Je monte la sensibilité au max soit à 6, c'est le seul réglage que je changerai pendant la sortie. Je suis tout de suite à l'aise avec le Simplex+ qui filtre très bien les ferreux et ne réagit que quand c'est nécessaire. Je ne vais pas faire un gros "score", un bouton médiéval et quelques débris de la guerre 14-18 style fragment de ceinture d'obus en cuivre, c'est normal c'est archi rincé ici. Mais le Simplex+ s'est très bien comporté ici, c'est ça le principal, bonne nouvelle.

Réglages :
Park usine, sensibilité 6


3.2) Test en champ :
 
Il s'agit d'un grand champ moyennement pollué en ferreux. Je vais détecter avec un ami qui a un Deus HF, cela va être l'occasion de comparer les résultats du Simplex+ et du HF. Les conditions sont difficiles c'est l'hiver et il a beaucoup plu, le sol est un peu argileux donc le Simplex+ va forcément prendre la boue et l'humidité, une bonne occasion de tester le matériel en conditions extrêmes. Je reste sur le mode Park et c'est parti.
Nous allons tourner assez longtemps dans ce champ, à vrai dire il n'y a pas énormement de choses ici, mon collegue trouvera quand même avec son HF 3 monnaies corrodées et moi 2 avec le Simplex+, donc des résultats assez proches.


Résultat satisfaisant pour le Simplex+, le rejet des ferreux est très bon, les signaux sur cible sont moins précis que ceux d'un Deus/ORX ou même d'un Equinox mais il me faudrait quelques heures supplémentaires pour bien m'habituer aux sonorités sur Simplex+. Un peu gêné tout de même par le poids du détecteur en fin de séance.
Un disque plus léger serait un gros plus sur ce Simplex+, c'est sur.
 
Réglages :
Park usine, sensibilité 6
 
3.3) Test en champ :

Dernière sortie rapide en solo dans un autre champ avant de ramener le détecteur au magasin. Ici on est le long d'une route, donc il y a un peu de pollution moderne et un peu d'ancien.  Je conserve le réglage Park1 qui me convient très bien. Je trouverai ici un jeton de Nuremberg et un liard de France corrodé, encore un bon résultat car la sortie a été assez rapide cette fois ci. Comme il faisait nuit j'ai pu apprécier le rétroéclairage de l'écran et des boutons c'est très pratique et simple a utiliser.

Un conseil, il est recommandé d'utiliser un pinpointer avec le Simplex+. En effet, il est souvent difficile de bien centrer les cibles avec le grand disque 28cm et un pinpointer permettra de gagner beaucoup de temps, que la cible soit encore dans le trou ou déterrée.

Réglages :
Park usine, sensibilité 6

4) CONCLUSION :

Clairement, ce Nokta Simplex+ m'a surpris, je ne m'attendais pas à trouver autant de qualités sur un détecteur à 300€. C'est du matériel très sérieusement construit, conçu pour affronter les pires conditions, fait pour durer. Il est de plus très facile à utiliser.

Le seul bémol vient de son manque de maniabilité avec le disque 28. Cela pourrait être amélioré si Noka proposait une alternative avec un disque plus léger, par exemple un elliptique 28cmx18cm, un disque que l'on trouve d'ailleurs sur d'autres détecteurs de la gamme Nokta.  

Globalement ce Simplex+ est une réussite, il conviendra à des personnes avec un budget limité, débutants ou pratiquants occasionnels. Il plaira aussi a des prospecteurs plus expérimentés notamment en recherche de moyennes/grosses cibles en profondeur.
Rédigé le  12 mars 2019 15:01 dans DÉTECTEURS DE MÉTAUX  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site